22 septembre 2008

De retour

Et oui me revoilà après une absence assez conséquente en raison de divers soucis, principalement informatiques. Ordinateur en rade (merci vista), puis ligne internet coupée par erreur (merci Orange) et me voici coupé du monde durant à peu près un mois. Tout est rétabli depuis une dizaine de jours mais je dois avouer que j'avais pas trouvé l'envie de blogguer depuis...

Ces cinq semaines d'absence sur la toile correspondent en outre à la période depuis laquelle je ne travaillais pas. En effet, je suis tout juste de retour au bureau aujourd'hui après deux semaines de congés.... et trois semaines d'arrêt de travail ! Pourquoi ? Le football, bien entendu ! Après deux semaines de vacances fort appréciables, reprise du foot la veille de ma supposée reprise du taf, et là le drame : un connard joueur de l'équipe adverse me met un vilain tacle et je me retrouve avec une grosse entorse de la cheville et une rupture du ligament ! La tête de mon médecin traitant quand il m'a vu revenir la cheville en vrac trois jours après avoir signé ma licence ! Plus qu'à attendre mon IRM du mois prochain pour savoir si je dois me faire opérer ou pas. Manquait plus que ça... Du coup, trois semaines à la maison avec pour toute occupation la console de jeux : les kartings de Mario n'ont plus de secret pour moi !

Côté moral, du bon et du moins bon. C'est comme d'habitude, un jour ça va, un jour ça va pas. Un jour Jean qui rit, un jour Jean qui pleure. Les deux premières semaines ont été plutôt bénéfiques : une semaine à deux où on a pu s'occuper de notre couple, puis une semaine où j'étais seul la journée (madame ayant retrouvé du travail), ce qui m'a permis de m'occuper de moi sans penser au reste. Ensuite, la blessure puis surtout d'autres événements sur lesquels j'ai pas envie de m'étendre ont ramené mon moral dans mes chaussettes...

Enfin, concernant ma p'tite femme et notre quotidien, bah..... à l'ouest rien de nouveau. Elle va toujours aussi mal, parle toujours aussi peu et n'est plus motivée à s'en sortir j'ai l'impression. Trop fatiguée, trop dur. Et puis il y a autre chose qui la tracasse. Je ne sais pas quoi, mais j'ai la sensation qu'elle ne dit pas tout. Qu'elle a peur, qu'elle ne veut pas en rajouter. Mais qu'elle n'a pas tout révélé. Qu'elle cache des choses par peur de faire du mal à ceux qu'elle aime. Elle refuse le bonheur. Je pense qu'elle sait pourquoi, mais qu'elle ne veut pas l'avouer. On refuse pas d'être heureuse juste comme ça, par principe... Elle doit se reprocher des choses, mais elle ne le dira pas. Je suis pourtant persuadé qu'en livrant ses secrets, ces non-dits dont j'ignore le contenu mais dont elle a je pense honte, elle se libérerait enfin et s'offrirait à un nouveau départ...

Posté par loving_you à 15:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur De retour

    difficile de se livrer à celui qu'on aime, qui ne fait surtout pas parti de "ça"...et dont on ne voudrait qu'il n'en fasse jamais parti.
    merci de ce petit mot laissé sur mon blog, je me prépare à rencontrer les 2 personnes qui m'ont violé, je n'ai plus peur, je suis forte, et je me reconstruis, mais je n'en suis qu'au début...à bientôt.

    Posté par kerenan, 23 septembre 2008 à 11:45 | | Répondre
  • Rien n'est plus difficile que de se livrer, se dévoiler. Il faut peut-être laisser du temps au temps, et les confessions arriveront. Mettre des mots sur un mal qui ronge est souvent dur, souvent culpabilisant. Mais ton amour l'aidera. Tu dois continuer à y croire encore et encore.
    Courage.

    Posté par lalila, 23 septembre 2008 à 13:32 | | Répondre
  • aïe.
    Bon rétablissement et encore, encore du courage....
    bises

    Posté par Nhan_hien, 27 septembre 2008 à 22:56 | | Répondre
Nouveau commentaire